Les bioBoboRandos

Je présente ici les sorties que j’ai réalisé en me déplaçant uniquement en transports publics. Vous trouverez plus d’informations sur ma démarche à la page bioBoboRando.

Nadelgrat, et Medji

La Nadelgrat, c’est quatre 4000m; Dirruhorn, Hobärghorn, Stecknadelhorn et Nadelhorn. Une arête pas trop dure – avec de la grimpe facile et des parties en neige – mais longue. Pour compenser, nous avons ensuite été grimper à Medji, un site d’escalade au dessus de St. Niklaus, plutôt difficile, mais pas trop long :-).

Le Wetterhorn

Nous sommes montés au Wetterhorn par la Willsgrätli, une montée entre gneiss et calcaire avec une transition très nette. Puis une longue descente côté Nord jusqu’à la Engelhornhütte, où notre ambition était de faire une dernière journée de grimpe, qui n’a pas été possible à cause de la pluie… On reviendra :-)!

Saleinaz – le Tour

Une traversée de trois jours entre Praz-de-Fort et le Tour, en passant par les refuges de Saleinaz et de Trient avec au passage les Aiguilles du Tour et beaucoup d’ambiances différentes.

Badile, Fiamma et Boval

Un tour au Grison pour quelques sommets juste juste entre les gouttes. Avec pour commencer le Badile par l’éperon Nord, puis la Fiamma, et finalement le Piz Boval, à la place du Piz Morteratsch à cause de la météo.

Retour au Salbitschjen

Cette fois c’est pour de l’escalade avec une grande voie sur la face Sud de l’arête Ouest. Une suite de dalles et de fissures en granite qui demandent pas mal de concentration et d’énergie.

De Saas à Zermatt

En partant de Mattmark, nous avons rejoint la Britanniahütte, puis traversé sur la Täschhütte en passant par l’Allalinpass. Une journée sur de grands glaciers avec une très belle vue sur les 4000m de la couronne impériale.

Escalade au Sanetsch

Au col du Sanetsch se trouve une belle et grande falaise en calcaire qui offre une superbe escalade. De plus, il est facile de faire plusieurs jours de suite en dormant sur place, à l’hôtel, ou sous tente :-).

Salbitschijen bis

Retour au Salbitschen pour cette fois aller sur l’arête Sud et au Gemschiplangenstock par l’arête de la cabane. Des itinéraires entre alpinisme et escalade sur un beau granite qui demande de l’adhérence mais aussi un peu de force pour atteindre les sommets.

Du granite au Salbitschijen

Le Salbitschijen est un sommet impressionnant constitué de trois belles arêtes qui permettent d’y accéder. Cette fois, nous avons fait l’arête Est, et aussi quelques voies de grimpe dans les environs de la cabane.

Gastlosen

Des grandes voies et une belle arête, voilà quelques-unes des activités que l’on peut pratiquer aux Gastlosen, une belle chaîne d’aiguilles calcaire proche du Jaunpass.

Bagnes, Anniviers et Gastlosen

Finir la traversée des Alpes, faire Scuol-Vienne ne sera pas possible cette année à cause des frontières fermées, ce sera pour l’année prochaine. En attendant j’en profite pour faire un tour de Suisse, avec le Val de Bagne, Annivier et le Jaunpass.

Le Piz Palü

Un des grands classiques des Grisons, avec une belle arête finale en neige. Ce sommet peut être fait à la journée depuis les remontées mécaniques de la Diavolezza suivie par une longue descente jusqu’à Morteratsch.

Du ski à Zernez

Depuis Zernez, de nombreuses sorties sont possibles, il y a le Val Müstair qui est facilement accessible, toutes les randonnées autours du Piz Sarsurra qui surplombent directement le village et il est de plus possible de traverser sur Scuol avec de belles descentes.

Fin de la Suisse et …?

Après quelques grosses journées je suis arrivé à Sent, tout à l’Est de la Suisse. La moitié, voir un peu plus, du parcours jusqu’à Vienne est fait. Sauf que l’Autriche est fermée, et le Tyrol italien aussi. Donc j’en profite pour visiter les Grisons, pour moi, et en guidant aussi un peu. Et peut êtreLire la suite « Fin de la Suisse et …? »

De Zermatt à Juf

Juf, c’est dans les Grisons, dans une très belle vallée qui vaut le détour, tout comme les quelques endroits où nous sommes passés; le bivouac du Fletschhorn, celui du Monte Leone, Crampiolo, le Val Formazza, il Passo del Sole, etc. Il y aussi l’Adulla qui mérite certainement une visite, mais pas quand il fait tropLire la suite « De Zermatt à Juf »

Retour en Suisse

Après une quinzaine de jours me voici de retour en Suisse, en étant passé par Val d’Isère, la Rosière (avec un peu de stop), le col du Petit Saint Bernard, la Thuile, Cervinia (en bus), puis Zermatt :-)! La suite du programme sera de suivre la crête principale des Alpes jusqu’à Bivio puis de partirLire la suite « Retour en Suisse »

Ça avance :-)….

Après Montgenèvre, Modane, puis Pralognan, des très belles journées au milieu de sommets qui deviennent de plus en plus haut. Et hier, j’ai même vu le Mont-Blanc depuis le col de Chavière, comme quoi, ça avance….

Montgenèvre, fin de la « 1ère » étape

Avec Montgenèvre, je viens de finir la première partie de la traversée des Alpes (selon mes plans), il en reste encore six…. Pour lesquelles j’espère avoir une météo aussi belle que celle des jours précédents :-)!

Fin du Mercantour, Ubaye et Queyras

Le covid ça fait marcher; comme la plupart des hôtels sont fermés, je me retrouve à faire quelques grandes étapes en passant d’Isola 2000 à Ceillac en trois jours. Heureusement, la météo est parfaite et avancer n’est pas un problème.

Traversée du Mercantour

Départ de St-Dalmas de Tende, puis refuge des Merveilles, gîte du Bauréon avec un accueil spontané et très sympa de Nicolas et Isola 2000. Avec entre tout ça quelques cols :-)!